Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quand peut-on demander le divorce ?

Les cas d'ouverture possible d'une procédure de divorce sont très nombreux. En plus d'être compliquées, les procédures peuvent parfois être très coûteuses.  IL faut donc trouver le bon avocat , définition d'un bon avocat à montpellier.

Pour faire comprendre les principes essentiels du divorce, je ne vais pas trop disserter sur les détails du code civil mais je vais quand même relever ici les principaux cas où la procédure de divorce peut être engagée.

La plus simple est à mon sens le divorce par consentement mutuel. Mis à part cela, il y a également le divorce par altération définitive du lien conjugal. Mais le plus courant est sans doute le divorce par faute.

Comment engager un divorce pour faute ?

Avant, j'ai cru que le divorce pour faute est le plus facile à engager, et pourtant après avoir vérifié, je me suis rendu compte que c'est plutôt le plus compliqué. Difficile d'exposer ici en quelques mots toute l'étendue de la procédure mais le mieux serait sans doute de consulter un avocat. Pour se mettre d'accord sur la définition d'un bon avocat à montpellier, je me réfèrerai aux nombres d'affaires traités par l'avocat en question.

En pratique, le divorce pour faute résulte normalement d'un conflit entre les deux époux. Les cas les plus courants sont la violence et l'adultère. La procédure risque d'être compliquée dans la plupart des cas mais le principe est plutôt facile à comprendre : l'un des deux époux doit prouver devant le juge que la faute par l'autre rend intolérable le maintien de la vie commune.

Comprendre-la-s%C3%A9paration-de-corps.jpg

Pourquoi une aide juridique ?

J'insiste toujours sur la nécessité d'une aide juridique pour le divorce car peu importe les cas de figure qui se présentent, l'un des deux époux au moins aura inévitablement à faire appel à un avocat. Même pour la procédure la plus simple, c'est-à-dire dans le cas du divorce par consentement mutuel, les deux époux doivent choisir un avocat pour soumettre une convention de divorce à l'approbation du juge des affaires familiales.

En général, il faut que les époux se mettent d'accord sur les principes du divorce et de la procédure à suivre. Il se peut même qu'ils choisissent le même avocat pour la procédure. Mais dans les autres cas d'ouverture de divorce, notamment le divorce pour faute, l'issue de la procédure est aléatoire, c'est pourquoi je dois admettre qu'il en va de l'intérêt de l'époux qui veut obtenir le divorce de faire appel à un avocat.

Les commentaires sont fermés.